Le géocaching : une activité en plein boom

Le géocaching : une activité en plein boom

A mi-chemin entre une chasse au trésor ultra moderne et une course d'orientation, le géocaching est un moyen original de découvrir des lieux insolites au fil de promenades, GPS rando en main. Les «géocacheurs» sillonnent le monde à la recherche de mystérieux trésors enfouis dans des géocaches.

Depuis 3 ans, l'Office de Tourisme du Pays de Langres (Champagne Ardennes) a développé cette activité insolite et crée plus de 50 caches reparties sur le territoire autour de la cité fortifiée, telles qu'a la tufière de Rolampont ou à l'escargot de Cochons.

Après son inscription sur le site geocachnig.fr, il suffit de télécharger les coordonnées GPS ou les indices permettant de localiser les caches, et aller ensuite sur le terrain chercher le trésor !

Très important : configurer votre récepteur GPS au format WGS84, latitude et longitude au format ddd°mm.mmm'.

Les étapes à suivre :Etape 1 – La préparationLa préparation est importante pour tout sport extérieur, il en est de même pour le geocaching.Il est déconseillé de s’enfoncer dans la forêt sans coéquipier, surtout pour le geocaching qui captera toute votre attention sur votre GPS au risque de vous retrouver dans un ravin ! Prenez de l’eau potable en suffisance. Avertissez vos proches sur vos intentions, du moment de votre départ et de votre parcours prévu.

Etape 2 – Approcher la cacheLes distances peuvent être trompeuses... Lorsque vous utilisez votre GPS pour trouver une cache, la distance indiquée par l'appareil est à vol d’oiseau. Autrement dit, se trouver à une distance d’un kilomètre peut signifier devoir contourner une rivière, traverser un champ de ronces, etc.

Il est conseillé de vous munir d'une carte de la région, certains modèles de récepteurs GPS permettent l'utilisation de fonds de plan directement sur l'appareil. Une carte des environs offre une vue d’ensemble et vous permet de choisir le meilleur chemin d’accès. Cela vous donnera également une idée sur l'approche que vous pouvez réaliser directement avec un véhicule et le reste à faire à pied vers la cache.

Si vous partez à la recherche de votre première cache, il est conseillé de lire les commentaires des autres géocacheurs ainsi que le coup de pouce, appelé “hint”. Certaines caches sont visibles de loin, d’autres sont enterrées, etc. En ce qui concerne le terrain, par expérience, la difficulté augmente au fur et à mesure que vous vous rapprocherez de la cache, les 10 derniers mètres pouvant être les plus problématiques.

Etape 3 – La chasseIl est entendu que vous pourrez vous approcher facilement à moins d’un km de la cache, sauf indications contraires dans la description. Il se peut que vous perdiez le signal GPS lorsque vous traverserez une forêt touffue ou une vallée profonde. La réception dépend aussi de la localisation des satellites, qui varie sans cesse. Pas de réception signifie « pas de localisation » ! Marquez avec votre GPS la position de votre véhicule lorsque vous l’abandonnez. Les derniers mètres sont les plus compliqués. Lorsque votre GPS vous indique que vous vous trouvez à l’endroit recherché, éteignez-le et posez-le. Commencez par vous demander : si je devais me mettre dans la peau de celui qui a planqué la cache, où l’aurais-je mise dans un rayon de 5 à 10 mètres ? Cherchez des indices (pierres soulevées, traces, etc). Déchiffrez éventuellement le coup de pouce (hint).

Etape 4 – Trouvé !Vous avez trouvé la cache! Vous ouvrez la boite et découvrez différents objets, dont un logbook, un mot d’explication sur le concept du géocaching, de quoi noter, et des objets destinés à être échangés. Libre à vous de rajouter un commentaire dans le logbook (vivement conseillé), puis d’échanger des objets (autres que ceux utiles au fonctionnement de la cache : logbook, taille crayon, guide local, ...). Ajoutez des objets d’une valeur égale ou supérieure à ce que vous prenez, de manière à ce que la cache garde sa valeur pour les suivants. Vous pouvez y placer : souvenirs, menue monnaie, objets de collection, gadgets,... mais pas de nourriture (cela pourrait attirer les animaux), pas d’objets dangereux ou illégaux. Ensuite, bien refermer la cache hermétiquement et la replacer exactement où vous l’avez trouvée. Replacer le camouflage qui s’y trouvait. Une fois de retour à la maison, faite part de votre découverte à la communauté !

Pour plus d'infos : Office de Tourisme du Pays de LangresLe site du Géocaching en France