Conjoncture Économique

Conjoncture Économique

Résumé = Les économies brésiliennes et argentines ont subi un ralentissement de la croissance en 2012 (respectivement +0,9% et +1,9%), mais les perspectives 2013-2014 sont plus optimistes. Au Brésil, le e-commerce devrait connaitre une croissance fulgurante du commerce en ligne (+25 %).

 

Brésil

 

UNE PREVISION DE CROISSANCE de 3,1 % en 2013

 La prévision de l’indice IPCA de l’inflation A (Indice des Prix au Consommateur, Ample) pour cette année est passée de 5,70% à 5,82%. Une prévision revue à la hausse, mais l'inflation brésilienne reste toutefois au niveau de celle de nombreuses économies émergentes. Pour 2014, la projection a été maintenue à 5,50%.

 Concernant le PIB,  les économistes prévoient une croissance 3,10% en 2013 et jusqu’à 3,50% en 2014. Pour rappel, en 2012, la croissance était ralentie (+0,9 %).

Le e-commerce au brésil doit croÎtre de 25% en 2013

Après la bonne performance du secteur, le marché du e-commerce devrait croître encore de 25% cette année et dépasser la barre des 22 milliards de reals en 2012, selon les différentes prévisions de la consultante du Sebrae (Agence d’aide à l’entrepreneur et aux PME), Suely Mioto.

 Cette tendance est partagée par d’autres acteurs économiques.« Le marché est en croissance, la commodité et la sécurité des achats effectués en ligne attirent un public toujours plus large. Pour les entrepreneurs, ce changement de comportement des consommateurs représente un levier pour les affaires »,affirme, Luis Felipe Cota, co-fondateur et Directeur Marketing de Goomark. Selon lui, 2013 est le moment idéal pour investir dans les ventes sur internet.

Bien que de nombreuses entreprises migrent vers le commerce électronique, la plupart d'entre elles préfèrent encore ne garder qu’un magasin « physique » et ne s'aventurent pas dans la vente sur internet. Selon les données de Sebrae, 52,9% des micro, petites et moyennes entreprises brésiliennes ne s’adonnent pas au e-commerce.

 Toujours selon Luis Felipe Costa, l'augmentation du nombre d’appareils mobiles explique également la croissance du secteur: « Les achats sur Internet ne sont pas nouveaux au Brésil, mais la manière de faire l'achat fait toute la différence.. L’adaptation des sites pour ces appareils génère un intérêt réel. »

 Selon un rapport publié récemment par Cisco, le nombre de smartphones, tablettes, ordinateurs portables et téléphones avec connexion internet va générer plus de 7 milliards de dollars en 2013, et en 2017 on estime à 1,4 le nombre d’appareils par habitant.

  

Argentine

 

RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE DE L’ARGENTINE EN 2012

Le PIB a augmenté de 1,9% en Argentine en 2012, a déclaré l’INDEC (l'Institut national des statistiques et du recensement).

L'activité économique a enregistré en Décembre une progression de 1,1% par rapport à la même période en 2011, toujours selon l’INDEC, dont les statistiques sont remises en question par le Fonds Monétaire International ainsi que certains économistes et consultants privés. Après un taux de croissance de 8,9% en 2011, l’augmentation de 1,9% du PIB en 2012 reflète un net ralentissement.

L'économie argentine a augmenté à un taux moyen de près de 9% par an depuis 2003, mais avec un taux médiocre en 2009 de seulement 0,9% en raison de l'impact de la crise internationale.